Pour répondre à cette question, vous devez
être membre de Doc-étudiant

Si ce n'est pas encore fait ?

Inscrivez-vous !

Analyse du poème "L'Huître" de Francis Ponge?

01 Juin 2010 | Français | Lycée

Analyse du poème "L'Huître" de Francis Ponge?

Signaler un abus
Salut, je te recommande la lecture de ce document : http://questions.digischool.fr/Francais-qr/Analyse-du-poeme-LHuitre-de-Francis-Ponge-34780.html sur questions.digischool.fr.
Analyse du poème "L'Huître" de Francis Ponge?
Coucou! J'aurais besoin d'aide pour une analyse du poème L'Huître de Francis Ponge. Il faut que je réponde à cette question : Expliquer en quoi ce poème cherche à donner une vision complète de l'objet ?

Les réponses à la question Analyse du poème

2

21 Juin 00h17

Suite de la réponse de CapLine : Passage incontournable pour votre question : Une démarche apparemment objective (de « objet ») Le poète énonce d'emblée ce dont il va parler : « L'huître » : premier mot et titre du poème. Les deux premiers verbes = verbe « être » : il s'agit de déterminer une identité, de définir. Eléments propres à une définition : la taille (« grosseur »), la couleur (« blanchâtre », « blancs », « verdâtres », « noirâtre »), la consistance (« rugueuse », « visqueux »), la matière (« nacre »). L'énonciation montre une recherche d'objectivité : - Tournures impersonnelles : « on peut », « on trouve », « s'y reprendre à plusieurs fois »... - Tournures se rapprochant d'une notice explicative : « il faut alors la tenir », « se servir d'un couteau ».
CapLine

CapLine

2627 jetons

21 Juin 00h11

Le texte L'huître, de Francis Ponge, est donc bien un poème. Cela se ressent au fur et à mesure de la lecture et est confirmé par la dernière phrase. C'est une sorte de mise en abyme puisqu'il traite du processus de la création poétique et de la perception du monde poétique par les gens extérieurs. Toutefois, le travail poétique de Ponge ne suit pas tout à fait le même sens que d'autres poèmes : il ne cherche pas à exprimer certaines idées par des images poétiques, il part avant tout de l'objet et ce sont les particularités de cet objet qui l'amènent à une symbolique, il se propose de voir l'objet sous un autre jour, mais en s'imposant toujours de partir de l'objet lui-même. Ponge donne à ce type de poème le néologisme de « objeu » (de « objet » et « jeu »). Le poète est différent des autres, le monde poétique est clos, difficile d'accès. Le poète est celui qui est capable de voir les différentes significations que peut avoir un objet. Lecture rétrospective du poème selon cette signification symbolique a) Premier paragraphe : la création poétique vue de l'extérieur L'insistance sur l'idée de fermeture « monde opiniâtrement clos », « rugueux », met en évidence l'hermétisme poétique pour les autres qui voient cela comme quelque chose de difficilement abordable. La difficulté pour ouvrir l'huître symbolise la difficulté d'entrer dans l'univers poétique pour quelqu'un qui n'est pas initié, mais cette entrée est possible à force d'efforts. Toutefois il y a une dévalorisation de ces tentatives d'intrusion : - La connotation de violence : on a l'impression que les "profanes" en poésie violeraient une sorte de refuge, d'ailleurs ils abîment l'huître par leurs tentatives d'intrusion puisque leurs « coups (...) marquent son enveloppe de ronds blancs ». - C'est parce que leur motivations sont mauvaises : tout d'abord, on peut penser qu'ils cherchent absolument à s'approprier les secrets de cette création (ils tiennent l'huître « au creux d'un torchon ») et simplement par curiosité (« doigts curieux ») ou malveillance ou traîtrise (« couteau ébréché et peu franc »). - Mais beaucoup « s'y coupent, s'y cassent les ongles » -> ils ne parviennent pas à rentrer dans cet univers poétique. b) Second paragraphe : le monde du poète à l'intérieur de l'huître Pour ceux qui arrivent à ouvrir l'huître, c'est-à-dire à comprendre la poésie, un monde entier s'ouvre à eux : - Un monde caractérisé par le céleste, une dimension supérieure (« halos », « firmament », « cieux ».) - Un monde riche, abondant, où tout se mêle : mélange des sens, des couleurs, les choses n'ont plus une forme fixe, elles se transforment et se confondent -> un monde difficile à saisir, à définir. - « on trouve [...] à boire et à manger » : la poésie est capable de nourrir intellectuellement celui qui la comprend.
CapLine

CapLine

2627 jetons

Donnez votre réponse agrave; la question Analyse du poème

Noter la réponse

Nouvelles questions de Français

mimichk...

6 points

26 Février 16h52 | Français

Un livre pour perfectionné son français?

j'ai niveau L2 et j'ai des lacune au niveau de la langue Française qui me gène beaucoup,il m'arrive d...

mackenz...

6 points

20 Février 21h16 | Français

Comment écrire le rapport de stage?

Bonjour, je suis en train d'écrire mon rapport de stage mais ma prof a dit qu'on peut pas utiliser ...

natacha95

6 points

30 Janvier 20h36 | Français

Bonjour, en quoi la marseillaise est une...

la thèse défendue?Comment il s'y prend pour défendre cette thèse? Cite au moins 2 figures de style que l...

adri696

12 points

14 Janvier 18h49 | Français

Quelle est la différence entre un roman et u...

je voudrais une réponse simple et précise ! merci à ceux qui répondront. ( c'est pour une étude de document...

TINUS

7 points

03 Janvier 10h49 | Français

Qu'appelle-t-on bretagne au moyen age ?

Bonjour, Afin de terminer un exposé demandé par ma prof de Français, je dois répondre à cette question : Q...

Je m'inscris