Pour répondre à cette question, vous devez
être membre de Doc-étudiant

Si ce n'est pas encore fait ?

Inscrivez-vous !

Comment analyser efficacement les variations des flux de trésoreries?

05 Janvier 2010 | Finance | Master

Comment analyser efficacement les variations des flux de trésoreries?

moezg

2 points

Signaler un abus
Salut, je te recommande la lecture de ce document : http://questions.digischool.fr/Finance-qr/Comment-analyser-efficacement-les-variations-des-flux-de-tresoreries-21536.html sur questions.digischool.fr.
Comment analyser efficacement les variations des flux de trésoreries?

Les réponses à la question Comment analyser efficacement les variations des flux de trésoreries?

2

05 Janvier 19h46

Si le concept de fonds de roulement, calculé dans le tableau de financement, présente un intérêt indéniable, lui sont parfois opposées des difficultés d'interprétation. En effet, bien que calculés à partir d'éléments faciles à mesurer, car obtenus par lecture directe du bilan, les ressources et les emplois stables restent des éléments difficiles à appréhender et à analyser pour les ordonnateurs. Ceux-ci sont d'ailleurs souvent plus sensibles à d'autres concepts comme l'autofinancement et la trésorerie et au prolongement de la réflexion sur la situation structurelle de l'établissement et sur sa sécurité financière par une étude prévisionnelle. Ainsi, la trésorerie, son solde et ses variations, paraissent être des indicateurs tout aussi pertinents : * La trésorerie donne d'une manière générale l'ampleur de la situation financière de l'établissement (bonne santé, vulnérabilité, défaillance). C'est un indicateur, à la fois, à court terme, de la solvabilité de l'établissement et, à long terme, de ses besoins de financement. * C'est un instrument d'analyse prévisionnelle : elle permet d'évaluer les perspectives d'encaissements qui sont liées à la capacité de l'établissement à produire une trésorerie suffisante pour faire face à ses besoins. Des documents, les tableaux de flux de trésorerie, non prévus dans les annexes des comptes financiers, explicitent la formation de la trésorerie durant l'exercice et réalisent la synthèse entre le compte de résultat et le tableau de financement. 4.1. La présentation et les avantages du tableau de flux de trésorerie Le tableau des flux de trésorerie (TFT) a été retenu par le Conseil national de la comptabilité (CNC) dans la nouvelle méthodologie des comptes consolidés. Sur le plan international, il fait partie intégrante des états financiers. Ainsi, la norme IAS 7 fait obligation aux entreprises de l'inclure dans leurs états financiers. En France, il tend à remplacer le tableau de financement pour les comptes consolidés. Le plan comptable général donne, comme modèle de tableau des emplois et des ressources, le tableau de financement. Mais, d'autres modèles peuvent être utilisés, notamment les tableaux de flux. Parmi ses avantages, en voici quelques-uns uns : 1. Il facilite la comparaison des états financiers de l'établissement avec ceux d'autres établissements (pas d'affectation des résultats par méthodes comptables différentes). 2. Il informe de la capacité de l'établissement à générer de la trésorerie d'exploitation et de l'incidence des décisions d'investissement et de financement. 3. Il est adapté à une analyse rétrospective et prospective car la structure du tableau des flux de trésorerie peut être retenue dans la construction du plan de financement. 4. Enfin, la trésorerie représente un concept reconnu par les ordonnateurs. Le tableau des flux de trésorerie analyse la variation de la trésorerie qui doit être justifiée par la différence entre la trésorerie de clôture et la trésorerie d'ouverture de l'exercice. La trésorerie correspond aux disponibilités et à leurs équivalents (compte de caisse, compte à vue, compte à terme, VMP, soldes créditeurs de banque). Les flux sont classés en trois catégories : activité, investissement et financement. Les flux de trésorerie se décomposent logiquement ainsi : 241a.gif (1764 octets) et peuvent se vérifier de la façon suivante : 241b.gif (947 octets) 4.2. Construction Le tableau de flux de trésorerie est bâti sur une approche par fonction : activité, investissement et financement de l'établissement. * Flux de trésorerie liés à l'activité Le terme exploitation est ici considéré dans une acception plus large que dans le compte de résultat. Les activités d'exploitation sont les principales activités génératrices de revenus. Ce sont toutes les activités autres que celles d'investissement ou de financement. En pratique, il s'agit des charges et produits d'exploitation, mais également des flux de trésorerie rattachés aux charges et produits financiers et exceptionnels et de l'impôt sur les sociétés. Selon l'ordre des experts comptables (OEC), le flux de trésorerie lié à l'activité indique la capacité de l'établissement à rembourser les emprunts et procéder à de nouveaux investissements par autofinancement. Deux méthodes de calcul sont généralement utilisées : a - Méthode directe : Les informations sont fournies sur les principales catégories d'entrées et de sorties de fonds brutes. b - Méthode indirecte : Le résultat net est corrigé pour tenir compte de l'incidence des opérations n'ayant pas un caractère monétaire. Il s'agit ici de calculer la capacité d'autofinancement de l'établissement. En effet, dans les développements qui précèdent sur la capacité d'autofinancement, L'OEC propose de privilégier la méthode indirecte. * Flux de trésorerie liés aux opérations d'investissement Les activités d'investissement comprennent l'acquisition et la cession d'actifs à long terme et de tout autre investissement qui n'est pas inclus dans les équivalents de liquidités. En voici des exemples : - Acquérir ou céder des immobilisations corporelles ou incorporelles. - Consentir des prêts ou des avances ou en obtenir le remboursement. - Acquérir ou céder des immobilisations financières. - Subventions d'investissement reçues. * Flux de trésorerie liés aux opérations de financement Les activités de financement sont des activités qui entraînent des changements quant à l'ampleur et à la composition des capitaux propres et des capitaux empruntés à l'établissement. Cette présentation permet d'identifier les sources de financement (augmentation de capital, emprunts nouveaux, etc.…) et les décaissements afférents (remboursements d'emprunts, etc.…). Le CNC propose deux modèles de présentation du tableau des flux de trésorerie, l'un à partir du résultat net, l'autre à partir du résultat d'exploitation. a) A partir du résultat net 242a.gif (13167 octets) b) A partir du résultat d'exploitation 242b.gif (14667 octets) 4.3. La portée du tableau de flux de trésorerie Le tableau des flux de trésorerie a l'ambition d'être simple, compréhensible et exploitable en analyse rétrospective et prévisionnelle. Il classe les flux de trésorerie en trois catégories selon qu'ils sont générés par l'activité, les investissements ou le financement. Ces trois catégories s'appréhendent plus intuitivement que le classement par nature (exploitation, financier, exceptionnel) adopté en comptabilité générale. Les grandes forces de ce tableau résident dans sa facilité de compréhension, sa présentation claire et son exploitation pertinente dans le cadre d'une analyse prévisionnelle. Il est, de plus, enrichi d'indicateurs (excédent de trésorerie d'exploitation et capacité d'autofinancement) essentiels à toute analyse financière complète. Actuellement, tant au niveau budgétaire (ordonnateur) qu'au niveau comptable (agent comptable), les documents présentés aux conseils d'administration permettent aux seuls initiés d'en tirer tous les renseignements utiles à l'analyse de l'établissement. Les documents budgétaires pourraient être complétés par un tableau prévisionnel des flux de trésorerie, à titre d'information et non aux fins d'approbation. La simplicité de lecture, l'absence de termes réservés aux seuls initiés comptables et la clarté ont guidé la construction de ce tableau. La division du tableau en trois grands postes (activité, investissement et financement) favorise la compréhension des administrateurs, quelles que soient leurs connaissances comptables. * Le poste activité regroupe à la fois les éléments du compte de résultat et du bilan en séparant la partie exploitation pure du reste de l'activité de l'établissement. En effet, l'excédent brut d'exploitation, indépendant des politiques de financement et d'investissement est la charnière entre le compte de résultat et le tableau de financement. Il mesure la performance économique de l'établissement. Il s'obtient par différence entre la marge commerciale, la production de l'exercice, les subventions d'exploitation et les consommations de biens et de services, les impôts et taxes et les charges de personnel. Le bilan est traduit par une variation du besoin en fonds de roulement qui intègre des notions que l'on retrouve dans le tableau de financement. La construction de cette première partie fait intervenir la capacité d'autofinancement puisque celle-ci résulte de l'EBE plus les autres produits encaissables et moins les autres charges décaissables. Les éléments du tableau de financement se retrouvent dans ce premier poste avec la CAF (1ère partie du tableau) et la variation du besoin en fonds de roulement (2ème partie du tableau). L'ETE ou excédent de trésorerie d'exploitation décrit un flux de trésorerie. Il est non seulement utile pour le court terme mais aussi dans une perspective à long terme. Il était logique de le faire apparaître dans ce tableau puisqu'il est beaucoup plus sensible que l'EBE ou la CAF aux variations du chiffre d'affaires. Il peut être calculé de deux façons : - directement à partir des flux financiers liés aux opérations de vente, d'achat et de règlement des charges d'exploitation (recettes - dépenses d'exploitation), - indirectement, par application d'un mode de calcul comptable retenu dans cette présentation (EBE - variation du BFRE). L'intérêt de l'ETE qui est un flux de liquidité réside dans l'appréciation de la situation économique et financière de l'établissement. Il fournit, en effet, un éclairage qui permet d'anticiper l'évolution de la CAF, l'ETE évoluant plus rapidement et dans le même sens que la CAF. * Le poste investissements retrace l'ensemble des cessions et des acquisitions d'immobilisations corporelles, incorporelles et financières. Il constitue pour le profane un poste d'une clarté limpide. Le détail des encaissements et décaissements relatifs aux activités de cette fonction permet d'évaluer les effets de la politique d'investissement sur la situation financière. Les éléments constitutifs sont retracés dans le tableau de financement, 1ère partie. * Enfin, le poste financement évalue les effets des activités purement financières sur la trésorerie de l'établissement et permet de juger de la capacité de l'établissement à remplir ses obligations. Ainsi, ce poste indique si l'établissement a souscrit de nouveaux emprunts et combien il en a remboursé, en capital. La somme de ces trois postes doit correspondre à la variation de trésorerie au pied de l'actif du bilan entre l'année N et l'année N-1.
madzou

madzou

125 jetons

05 Janvier 10h29

Essayes de voir un logiciel de gestion de budget.
kladivo

kladivo

0 jeton

Donnez votre réponse agrave; la question Comment analyser efficacement les variations des flux de trésoreries?

Noter la réponse

Nouvelles questions de Finance

abuhamid

6 points

25 Février 22h51 | Finance

Qu'est ce qu'une crise de dettes souverain...

quelles sont les vraies causes conduisant à une telle crise; mrc; en tout cas cordialement !........

zakaria...

11 points

31 Mai 02h03 | Finance

Salam qui ce que ça veut dire la responsabil...

dans le cadre du matière 'le risque de change' j'ai un exposé sur les sources et la responsabilité du r...

chaima2

12 points

05 Mai 10h20 | Finance

Bonjour; svp et en stage de fin d'études don...

mon stage est au sein du service fiancier au groupe auto hall casablanca ,et je suis étudiante en 2...

Yohan42650

18 points

30 Avril 13h35 | Finance

Rapport de stage sur l'analyse financiere ...

Bonjour, Je suis étudiant en licence et j'effectue un stage dans une banque. Mon rapport de stag...

bnze

1 point

07 Avril 18h17 | Finance

Rapport de stage en finance quantitative ?

avez vous des rapport de stage portant sur un thème lié à la finance quantitative ou au controle de g...

Je m'inscris