Pour répondre à cette question, vous devez
être membre de Doc-étudiant

Si ce n'est pas encore fait ?

Inscrivez-vous !

Pouvez me cité quelque figure de style?

22 Février 2011 | Français | Lycée

Pouvez me cité quelque figure de style?

marica11

239 points

Signaler un abus
Salut, je te recommande la lecture de ce document : http://questions.digischool.fr/Francais-qr/Pouvez-me-cite-quelque-figure-de-style-58178.html sur questions.digischool.fr.
Pouvez me cité quelque figure de style?
....................................................................................................................................................................................................................................................................................

Les réponses à la question Pouvez me cité quelque figure de style?

5

25 Février 16h03

Comparaisons, métaphores, allitérations, anaphore, personnifications, chiasme, assonances, hyperboles ... Il y en a BEAUCOUP voire ENORMEMENT!!! Sinon, va voir ta prof de francais qui pourra te faire tout un récit sur les figures de style !
alyssaudrey

alyssaudrey

6 jetons

25 Février 11h22

Quelques figures de style, les plus utilisées surtout : _ La comparaison > par exemple: "Il est brun comme son père." _ L'anaphore, qui reprend un même mot ou expression aux mêmes endroits dans une phrase ou un groupement de phrases > par exemple: "Rome, l'unique objet de mon ressentiment. Rome, à qui ton bras vient d'immoler mon amant." _ La personnification, où on attribue des caractéristiques humaines à un objet ou un animal (comme dans les fables de La Fontaine par exemple). _ L'allégorie, qui ressemble à la personnification sauf qu'on attribue ici des qualités humaines à des idées abstraites >> par exemple: "La mort l'attend" ou "La rêverie, jeune femme merveilleuse". _ L'oxymore, où on oppose deux mots dans une même phrase >> par exemple: "Le soleil noir. ALLEGORIE n.f. Personnification d'une idée abstraite - Ô Mort, vieux capitaine, il est temps ! ALLITERATION n.f. Répétition d'une ou de plusieurs consonnes dans un groupe de mots Allitération en [s] dans Colombine de Verlaine : Cassandre sous son Capuce ANAPHORE n.f. Répétition d’une même expression ou d’un même mot en début de phrase ou de vers - Partout l’image idée, partout la pensée fleur, partout les fruits ANTITHESE n.f. 2 termes de sens opposés dans une même phrase - Le navire était noir, mais la voile était blanche ASSONANCE n.f. Répétition d’une même voyelle dans un groupe de mots Assonance en [u] dans Je vous envoie un bouquet de Ronsard : Qui ne les eût à ce vêpre cueillies Chutes à terre elles fussent demain. CHIASME n.m. Structure en croix qui associe 2 termes deux à deux sans nécessairement qu’ils aient un rapport de sens - Il regarde longtemps, longtemps cherche sans voir - Ces murs, maudits par dieu, par Satan profanés COMPARAISON n.f. Etablir un parallèle entre un comparé et un comparant à l’aide d’un mot-outil (comme, semblable à...) - Tes yeux sont bleus comme le ciel ENUMERATION n.f., ACCUMULATION n.f. Juxtaposition d'une série de termes - Un gros meuble à tiroirs encombrés de bilans, de vers, de billets doux, de procès, de romances EUPHEMISME n.m. Formulation adoucie d’une idée qui pourrait paraître trop brutale - Les non-voyants (aveugles) - Il est décédé (il est mort) HYPERBOLE n.f. Exagération dans le choix des mots - Un bruit à réveiller un mort IRONIE n.f. Dire le contraire de ce que l’on pense - C’est malin ! (c’est idiot) - Surtout ne te presse pas ! LITOTE n.f. Utilisation d'une expression suggérant beaucoup plus que ce qu’elle dit réellement - Ce n’est pas mauvais (c’est bon) - Va, je ne te hais point Le Cid, de Corneille (je t’aime) Hypotypose (féminin) : L’hypotypose est une figure qui se fonde sur l’animation d’une description et qui est destinée généralement à faire voir au lecteur quelque chose. L’hypotypose permet de se représenter une scène ou un objet. Ironie (féminin) : L’ironie est une figure très courante qui consiste à affirmer le contraire de ce que l’on veut faire entendre. L’ironie repose essentiellement sur l’antiphrase, l’hyperbole ou encore l’emphase. Chiasme (masculin) : On dit qu’il y a chiasme lorsque des termes sont disposés de manière croisée, suivant la structure A-B-B-A. Exemple dans Les Fleurs du Mal de Baudelaire : « Les soirs illuminés par l’ardeur du charbon […] » (« Le balcon »). Comparaison (féminin) : Une comparaison est une mise en relation de deux termes à l’aide d’un terme comparant (comme, tel, semblable à, etc.). Ellipse (féminin) : Une ellipse consiste à omettre volontairement certains éléments logiquement nécessaires à l’intelligence du texte. En narratologie, l’ellipse passe sous silence des événements, ce qui accélère considérablement la narration. Emphase (féminin) : L’emphase désigne tout ce qui permet de renforcer une image, une idée. Mais il y en a pas mal d'autre !
rrtgert

rrtgert

12 jetons

23 Février 16h51

ALLEGORIE n.f. Personnification d'une idée abstraite - Ô Mort, vieux capitaine, il est temps ! ALLITERATION n.f. Répétition d'une ou de plusieurs consonnes dans un groupe de mots Allitération en [s] dans Colombine de Verlaine : Cassandre sous son Capuce ANAPHORE n.f. Répétition d’une même expression ou d’un même mot en début de phrase ou de vers - Partout l’image idée, partout la pensée fleur, partout les fruits ANTITHESE n.f. 2 termes de sens opposés dans une même phrase - Le navire était noir, mais la voile était blanche ASSONANCE n.f. Répétition d’une même voyelle dans un groupe de mots Assonance en [u] dans Je vous envoie un bouquet de Ronsard : Qui ne les eût à ce vêpre cueillies Chutes à terre elles fussent demain. CHIASME n.m. Structure en croix qui associe 2 termes deux à deux sans nécessairement qu’ils aient un rapport de sens - Il regarde longtemps, longtemps cherche sans voir - Ces murs, maudits par dieu, par Satan profanés COMPARAISON n.f. Etablir un parallèle entre un comparé et un comparant à l’aide d’un mot-outil (comme, semblable à...) - Tes yeux sont bleus comme le ciel ENUMERATION n.f., ACCUMULATION n.f. Juxtaposition d'une série de termes - Un gros meuble à tiroirs encombrés de bilans, de vers, de billets doux, de procès, de romances EUPHEMISME n.m. Formulation adoucie d’une idée qui pourrait paraître trop brutale - Les non-voyants (aveugles) - Il est décédé (il est mort) HYPERBOLE n.f. Exagération dans le choix des mots - Un bruit à réveiller un mort IRONIE n.f. Dire le contraire de ce que l’on pense - C’est malin ! (c’est idiot) - Surtout ne te presse pas ! LITOTE n.f. Utilisation d'une expression suggérant beaucoup plus que ce qu’elle dit réellement - Ce n’est pas mauvais (c’est bon) - Va, je ne te hais point Le Cid, de Corneille (je t’aime)
manue25

manue25

10 jetons

(2)

Donnez votre réponse agrave; la question Pouvez me cité quelque figure de style?

Noter la réponse

Nouvelles questions de Français

mimichk...

6 points

26 Février 16h52 | Français

Un livre pour perfectionné son français?

j'ai niveau L2 et j'ai des lacune au niveau de la langue Française qui me gène beaucoup,il m'arrive d...

mackenz...

6 points

20 Février 21h16 | Français

Comment écrire le rapport de stage?

Bonjour, je suis en train d'écrire mon rapport de stage mais ma prof a dit qu'on peut pas utiliser ...

natacha95

6 points

30 Janvier 20h36 | Français

Bonjour, en quoi la marseillaise est une...

la thèse défendue?Comment il s'y prend pour défendre cette thèse? Cite au moins 2 figures de style que l...

adri696

12 points

14 Janvier 18h49 | Français

Quelle est la différence entre un roman et u...

je voudrais une réponse simple et précise ! merci à ceux qui répondront. ( c'est pour une étude de document...

TINUS

7 points

03 Janvier 10h49 | Français

Qu'appelle-t-on bretagne au moyen age ?

Bonjour, Afin de terminer un exposé demandé par ma prof de Français, je dois répondre à cette question : Q...

Je m'inscris